Covid-19

Plateforme noelpme.fr permet de mettre en lumière les PME françaises!

CP Noel Des PME v2020 (2)_page-0001.jpg

Vous n'êtes pas seul(e)...

November 30, 2020

Les sujets de la lutte contre les violences conjugales, intrafamiliales et de la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes, sont une des grandes priorités de la majorité et du Gouvernement. 

Engagés depuis le début du quinquennat autour de trois axes : prévenir, protéger, et sanctionner. 

 

Ainsi, dès 2019, le Grenelle contre les violences conjugales s'est conclu par l'annonce de 46 mesures. 

À ce jour, 100% de ces mesures ont été engagées dont plus de la moitié sont d'ores et déjà effectives. 

 

La loi visant à protéger les victimes de violences conjugales portée par les députés LaREM permet d'approfondir cette lutte contre les violences conjugales sous leurs différentes formes. 

 

Face à la crise du Covid-19, nous avons également été amenés à renforcer les dispositifs d'alerte, de secours et de signalement. 

Les victimes, les témoins, peuvent: 

👉 appeler le 17 

👉 appeler le 3919

👉 envoyer des SMS au 114

👉 se rendre sur la plateforme dédiée à cette lutte: https://arretonslesviolences.gouv.fr/

 

Ensemble nous réussirons !

Service "Clique Mon Commerce"

November 11, 2020

Chers concitoyens,


Dans cette période de crise qui affecte le chiffre d’affaires de nombreuses entreprises, aux côtés du Gouvernement, nous nous mobilisons pour soutenir le développement du commerce, notamment en ligne de nos commerçants, artisans, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

Les commerces et les entreprises contribuent à la vie, à l’attractivité des territoires, elles constituent un tissu économique crucial.

En parallèle du fonds de solidarité et de l’activité partielle qui préservent les revenus des TPE-PME et l’emploi dans nos territoires, nous accélérons les actions de modernisation prévues par le plan de relance du gouvernement.

À cet effet, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a annoncé, ce mardi 10 novembre, le lancement de « Clique mon Commerce », un plan national doté de 120 millions d’euros pour accompagner au mieux nos petites entreprises dans la numérisation de leur activité.

De quoi s’agit-il exactement ?

Le site « clique-mon-commerce.gouv.fr » contient désormais les références des acteurs du commerce en ligne, qui proposent des offres préférentielles aux commerçants pour se numériser.

Chaque commerce fermé administrativement, et qui n'est pas encore numérisé, pourra bénéficier, à partir de janvier, d’un soutien financier à hauteur de 500 euros pour l'aider dans cette démarche.

Nous apportons une aide de 20.000 euros aux communes qui souhaitent développer une plateforme locale de commerce en ligne regroupant les commerces de sa ville.

Aujourd’hui, en France, 37% de nos TPE-PME possèdent un site internet et seulement 9% d’entre elles ont un site marchand. Notre objectif est d’arriver à 50% de commerces numérisés d’ici à 2021.

Avec ce plan gouvernemental, nous mettons tout en œuvre pour rattraper ce retard et pour permettre à nos petites entreprises d’affronter dans les meilleures conditions la crise sanitaire actuelle et d’être plus fortes à l’avenir. Ce soutien à la numérisation s’inscrit dans une série de dispositifs inédits mis en place pour soutenir notre économie et nos emplois.

-    Le renforcement des fonds de solidarité jusqu’à 10 000 euros par mois pour les entreprises de moins de 50 salariés dont les activités sont fermées administrativement. Ces mesures concernent les secteurs liés qui sont les plus affectés.
-    Le chiffre d’affaires réalisé avec le click-and-collect ne rentrera pas dans le calcul des fonds de solidarité.
-    Le droit à un mois sur trois de loyer gratuit si le bailleur décide de profiter du crédit d’impôt proposé par le Gouvernement.
-    Le maintien du dispositif du chômage partiel.
-    Exonération des charges sur les semaines concernés et la garantie d’État pour les prêts bancaires.

Vous pouvez consulter le site du gouvernement pour avoir des informations plus détaillés :

https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/les-mesures

En tant que rapporteure spéciale de la mission « Economie » et membre de la Commission des Finances, je suis garante de la mise à exécution des dispositions pour faire face à la crise sanitaire.

Mon équipe parlementaire est à votre entière disposition pour mieux vous conseiller et vous aider.

Un numéro d’urgence a été mise en place 0 806 000 245, qui vous renverra à des conseillers du ministère de l’économie.

Si nous vous demandons de fermer vos magasins, ce n’est pas de gaité de cœur. La situation sanitaire est critique et il est urgent et la freiner et de protéger la santé de nos concitoyens.

Je vous remercie pour votre résilience et votre courage. Pleinement mobilisée à vos côtés, je m’engage à ce que personne ne soit laissé pour compte. Ensemble, nous réussirons.

Votre députée, Valéria Faure-Muntian.

Mesures de soutien économique

November 03, 2020

Chers concitoyens,

 

Je mets à votre disposition le document qui regroupe l'ensemble des mesures de soutien économique.

Dans la PARTIE I vous allez trouver les détails des mesures de soutien qui ont été mises en place pour vous aider à faire face à la crise.
A. Les mesures relatives au maintien de l’emploi.
B. Les mesures relatives à l’obtention d’un délai de paiement des échéances fiscales et sociales, d’un aménagement du versement des loyers ou du règlement amiable d’un litige.
C. Les mesures d’urgence pour faire face au besoin de financement des entreprises.


La PARTIE II contient la liste des contacts utiles pour faire face aux difficultés sur l'ensemble du territoire.

Moi et mon équipe parlementaire restent à votre écoute afin de mieux vous protéger et accompagner.

Bien à vous,

Valéria Faure-Muntian

Soutien des entreprises à travers le système de Click & Collect

November 03, 2020

✅ Vous avez la possibilité de faire les commandes à distance (par internet, par téléphone) et effectuer retrait en magasin.

➡️ Le paiement peut se faire sur place.


➡️ Le retrait de commande peut se faire dans le magasin.

🚫 Vous n’êtes pas autorisés à :

➡️ Vendre à emporter sans une commande à distance préalable.

🔴 Pour soutenir cette mesure:


➡️ De nombreuses initiatives locales, notamment avec La Poste : « ma ville, mon shopping » ont été mises en place.

➡️ Un soutien financier à la digitalisation de la part de certaines Régions est mis en place

➡️ L'Etat mobilise 100M€ dans le cadre du plan de relance pour la digitalisation des petits commerces.

Le Gouvernement soutienne les commerces !

November 03, 2020

- Les entreprises fermées qui rencontrent des difficultés auront le recours au chômage partiel.

 

- Lorsque l’entreprise est contrainte de fermer, elle sera exonérée des cotisations et contributions sociales, Zéro reste à charge.


- Tous les entreprises de moins de 50 salariés auront l’accès aux fonds de solidarité sur l’ensemble du territoire.

- La perte de chiffre d'affaires sera compensée jusqu’à 10 000 euros pour l'ensemble des entreprises fermées.

- Le chiffre d'affaire réalisé en plus par la mise en place du "Click&Collect" ne sera pas pris en compte dans le calcul de la perte de CA.

- Pour les secteurs du tourisme et activités connexes (restauration, événementiel, culture, etc.), dont le chiffre d'affaires baissera d'au moins 50% par rapport à la même période sur  2019, une compensation de la perte subie s'élèvera jusqu'à 10 000 euro.

- Toutes les autres entreprises subissant une perte d'au moins 50% de leur chiffre d'affaires seront éligibles à une aide de 1 500 euros par mois.

- Toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement seront exonérées de cotisations sociales ainsi que celles des secteurs du tourisme, du sport, de la culture et de l'événementiel si leur chiffre d'affaires chute de plus de moitié durant cette période.

- Les prélèvements de cotisations des indépendants seront automatiquement suspendus.

- L’accès aux Prêts garantis par l'Etat seront accessibles jusqu’au 30 juin 2021. Le remboursement pourra également être porté d’un à deux ans.

- Si aucune autre solution de financement n’est trouvée, l'État pourra accorder des prêts allant jusqu'à 10.000 euros pour les entreprises de moins de 10 salariés et jusqu'à 50.000 euros pour celles qui ont de 10 à 49 salariés.

- Les bailleurs pourront obtenir un crédit d'impôt de 30% sur leurs loyers en échange du renoncement à au moins un mois de loyer sur la période d'octobre à décembre.

- Une enveloppe de 15 milliards d’euros pour financer ces mesures de soutien est déployée.

1 / 3

Please reload

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram

PLAN DU SITE

© Copyright Valéria Faure-Muntian

Restons en contact