Événements et rencontres

Les Entreprises - 09/03/2020

Madame, Monsieur,

Je tiens à vous transmettre les informations relatives à la réunion du conseil de défense qui s'est tenue ce dimanche 8 mars.

Voici le point de situation de Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé :

En France : maintien en stade 2 pour freiner la propagation.

La priorité est à la solidarité nationale et la protection immédiate des plus fragiles et plus âgés.
Nous devons respecter impérativement les mesures barrières et rester à domicile même avec forme bénigne de premiers symptômes identiques à celui de la grippe.

Stade 2 : circulation active dans certaines zones mais pas sur tout le territoire. On observe une évolution progressive de la propagation, mais pas d'augmentation de la dangerosité du virus. Cette méthodologie permet à la fois une gradation et une continuité dans la prise en charge de l'épidémie. L'évolution vers le stade 3 est inéluctable, puis un passage au stade 4 pour retour à la normale. Les autorités veulent apporter des réponses adaptées et cohérentes pour répondre à la situation 

Dans les foyers où on observe une circulation intensive :  Renforcement des mesures, notamment dans l'Oise et le Haut Rhin pour les 15 prochains jours : 


•    Fermeture des crèches et établissements scolaires, limitation des rassemblements non essentiels à la vie sociale et démocratique, personnes fragiles doivent être aidées à rester à domicile
•    En dehors de ces 2 départements pas de changement 

Mobilisation nationale de la réserve sanitaire :

 

Préparation de nouvelles mesures pour la prise en charge en ville en lien avec les ARS et les agences nationales de santé sur tous les territoires pour répondre aux spécificités locales 
Mobilisation des établissements sanitaires : possible mise en place du blanc et bleu pour les EHPADs avec une activation du niveau 1 qui permet d'anticiper l’augmentation des malades. Ce plan blanc peut être mis en œuvre dans les établissements sur décision du directeur :


•    Plan blanc : mise en œuvre rapide et rationnelle en cas d'afflux de patient

s dans les établissements hospitaliers, ouverture de circuits spécifiques à la prise en charge et mobilisation des moyens matériels supplémentaires
•    Plan bleu : mobilisation pour des mesures d'hygiène, augmentation du personnel, plan de continuité de l'activité 

Anticipation des besoins futurs : mobilisation de la réserve sanitaire par les ARS qui en ont fait la demande ; 
Concernant les difficultés d'approvisionnement en gel hydroalcooliques : un arrêté a été publié pour permettre aux officines de fabriquer les solutions hydroalcooliques elles-mêmes

"La meilleure arme pour lutter contre la propagation du virus c'est que chacun se responsabilise, applique, et fasse appliquer, les gestes barrières"

Voici le point de situation d'Olivier Véran, Ministre de la Santé : 

Nous devons travailler en tout premier lieu sur les axes structurants afin de ralentir autant que possible la propagation du Codiv-19.
Nous devons intégrer que cette mobilisation va durer dans le temps : plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Il nous faut donc préparer la population : insister sur le respect des gestes barrières "Ce sont les petits gestes qui participent à la plus grande protection".


Aussi nous vous remercions de diffuser aussi largement que possible :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Concernant les visites aux patients : il est demandé que ces visites s'organisent avec la présence d'UNE personne à la fois, pas de mineurs ou de malades.

Nous devrons freiner la propagation en phase 2 avec une attention particulière aux situations concrètes sur les territoires, 2 principes guident les décisions qui seront appliquées avec :

1- Différenciation : les mesures sont prises territoire par territoire au bon moment. Pour exemple la fermeture des crèches et des écoles qui ont été décidées pour les territoires où on observe une circulation active du virus (Oise et Haut-Rhin)

2- Proportionnalité : les mesures visent à garantir la continuité de la vie sociale, économique et démocratique, tout en limitant les risques de diffusion dans la population.

Ainsi, tous les rassemblements sont interdits dans les foyers de circulation active et pour le reste du territoire c'est l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, sauf événements utiles à la vie de la nation (certaines manifestations, les transports en commun, ou les concours) 

"Les mesures de confinement proportionnées et différenciées ont un impact positif sur la circulation du virus" 

Nous devrons préparer le système de santé au pic épidémique et ainsi apporter toutes les garanties pour que le système de santé soit prêt.

Pour la médecine en ville : les médecins généralistes sont les premiers acteurs dans la lutte contre le virus, le choix a été de proposer des mesures pour les aider et les protéger par la simplification de la téléconsultation et un décret a été adopté pour assouplir les conditions de télémédecine notamment en reconnaissant la possibilité d'utiliser les outils courants de communication à distance. 

Toutefois il reste recommandé de passer par son médecin traitant pour recourir à la téléconsultation ; cette obligation peut être levée à condition d'avoir eu une consultation en présentielle dans les 12 mois précédents la téléconsultation.

Pour le milieu hospitalier il paraît efficace de mettre en application le :

•    Plan blanc et de collaborer à la préparation du système hospitalier ; pour cela l'État met tout en œuvre pour permettre l'accueil des populations.  
Certaines mesures sont déjà prises comme le déplafonnement des heures supplémentaires pour assurer la continuité des soins.

•    Plan bleu dans lequel chaque EHPAD peut renforcer les mesures d'hygiène et de suivi des patients. 


Toutes ses mesures sont nécessaires car les prochaines semaines, voire prochains mois, seront difficiles mais la mobilisation de l'État et des professionnels de santé est totale. 

"La France sait anticiper, apprendre de la situation internationale et s'adapter en temps réel".

En notre qualité d'élus, de professionnels, d'acteurs sociaux, d'acteurs économiques, nous sommes aujourd'hui devant une alerte de vigilance qui nous concerne tous. 


Le gouvernement met à votre disposition les dispositifs nécessaires pour que nous agissions ensemble dans cette épreuve. Ces dispositifs sont les suivants:

https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

Et bien sûr un numéro vert pour répondre aux questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 que nous vous invitons à diffuser le plus largement possible.

Vous savez pouvoir compter sur ma participation dans la mise en œuvre des actions qui seront nécessaires afin de minimiser l'impact du Codiv19 sur la population la plus fragile.
Je reste à votre disposition et vous pourrez me contacter par téléphone.

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram

PLAN DU SITE

© Copyright Valéria Faure-Muntian